plateformes franco-allemandes pour les stages professionnels des jeunes

Akademie der beruflichen Bildung

Plateforme de Franche-Comté Portail

Actualités

01.12.14 - Deux stagiaires en Allemagne

Du 22 septembre au 17 octobre 2014 Dylan Campanini et Adrien Brice élèves en terminale Bac pro Aménagement Finition du batiment au Lycée Lumière-Site Beauregard se sont rendus à Asperg dans le Baden Wurtemberg dans l'entreprise Pfersich pour effectuer un stage en milieu qualifiant en milieu professionnel.

2 stagiaires en allemagne 

Accueillis  au sein d'une équipe de 13 platriers peintres, ils se sont très bien intégrés aux dires de M Pfersich dont l'entreprise est renommée à Asperg et ses environs, ce qu'ont pu constater leurs enseignants  Richard Gutierrez et Karine Guillerey au cours de la visite de stage évaluative.

Ils ont été logés à l'Internationaler Bund de Ludwigsbourg et ont profité du séjour pour acquérir de nouvelles techniques : stuc, laque et voluto , pour découvrir une façon de travailler très axée sur la sécurisation des chantiers, mais aussi pour visiter les villes comme Stuttgart et Ludwigsburg, leur permettant ainsi d'enrichir  considérablement leur bagage linguistique.

Se préparant depuis la classe de seconde à ce stage en mobilité ils avaient  en poche les pochettes Prodialog pour soutien de base, mais ils ont su s'adapter pour se faire comprendre et comprendre les autres d'une façon fortement appréciée par leur tuteur Gunther Pfersich.

Karine Guillerey Professeur Lettres allemand

17.09.14 - Leonardo en Haute Saone

C'est à Franchevelle dans les chambres d'hôtes des Terres Fleuries qu'est arrivé lundi après midi un groupe de jeunes Allemands en provenance de Berlin pour une durée de trois semaines. Encadrés par Karl Heinz Lehmann et Heike Röber, Markusj, Katja, Laura, Jack, Mandy et Franziska ont été accueillis chaleureusement par Marie Thérèse Duguet la maitresse des lieux. Aux petits soins pour ses hôtes, Marie , comme ils l'appellent, leur a fait découvrir le charme campagnard de la Haute Saone dans une ferme rénovée par ses soins.

 un groupe de jeunes Allemands en provenance de Berlin

Les 7 jeunes Berlinois présents pour 3 semaines dans la Région de Franche Comté ont pris des cours de français en Allemagne par le biais de l'organisme avec lequel ils sont venus, L'Internationaler Bund, et dès les premiers jours leur ont été dispensés des cours de Français Langue Etrangère . Mais l'objectif premier de ce séjour était bien de faire un stage dans un pays étranger pour accomplir ensuite une formation dans les domaines de la cuisine, du ménage et du secrétariat. Suite à un accord signé entre le Proviseur du Lycée Lumière , Monsieur Dupuis, une rencontre avait eu lieu en décembre dernier pour fixer le cadre de cet accueil. Le lieu d'hébergement, puis les lieux de stage ont été trouvés grace à la bonne volonté de Madame Varraut, Chef des travaux et de tout le personnel. Les établissements scolaires de Luxeuil ont su répondre présents à l'appel: M Sontot, Principal du Collège Rostand et sa gestionnaire, Mme Larere, M Dupuis et son Intendant, M Calloch, et tous les services concernés ont accueillis avec bienveillance ces stagiaires.

En 3 semaines l'objectif n'est pas de maitriser une langue ou un métier, mais il s'agit de percevoir les éléments d'une culture différente grace à de multiples activités qu'elles soient gastronomiques, culturelles et sportives pour repartir du bon pied. Entre la bise du matin, la découverte du bol au petit déjeuner et des fromages locaux, gageons qu'ils repartiront avec de belles images en tete et comme le dit si bien Mandy, participante assidue: "ça, c'est géniaaal!"

Karine Guillerey
0681068073

professeur de lettres allemand
Lycées de Luxeuil

Arrivés le 1er septembre 2014 en France - Retour à Berlin le 19 septembre 2014

 

23.06.14 - Visite de l'écoquartier Rieselfeld à Fribourg en Breisgau

Les élèves de première EEC et TMA (électrotechnique et bois) du Lycée Lumière- site Beauregard de Luxeuil les Bains sont partis visiter l'écoquartier Rieselfeld à Fribourg en Breisgau en Allemagne accompagnés par M Mauffray Professeur d'électrotechnique et Me Guillerey professeur d'allemand.

le groupe lors de la visite

Fort de ses 10000 habitants cette zone a été réhabilitée il y a une petite vingtaine d'année pour pallier le manque de logements. En effet si l'Allemagne occupe une superficie plus petite que la France, elle n'en compte pas moins plus d'habitants au KM2(France 104/Allemagne 206). Les Länder, dont le Baden Wurtemberg ont du donc réfléchir à un nouveau concept d'habitat. Après le quartier Vauban, une ancienne caserne qui a servi de point de départ au projet Susi pour être réhabilitée en écoquartier, c'est le quartier Rieselfeld qui accueille une population nombreuse dans des maisons passives. Ces maisons produisent plus d'énergie qu'elles n'en consomment. Les logements mixtent logements sociaux, habitats individuels et petits immeubles d'au plus 4 à 5 étages, locations et aussi accès à la propriété.

Afin de rendre le quartier Rieselfeld attirant, des écoles y ont été construites du Kindergarten, l'équivalent de nos crèches, au Lycée. Des magasins sont aussi là pour éviter d'avoir à se rendre au centre ville à 5 km de là, des structures culturelles et sociales sont aussi à disposition des habitants. Ce qui a beaucoup étonné les élèves , c'est la notion de comité de citoyens qui investissent eux-mêmes dans les équipements favorisant les économies d'énergies comme les panneaux photovoltaïques, ces investissemenst ne sont pas seulement fait sur des logements privés , mais également sur des toits d'écoles ou des batiments appartenant à la mairie. Ces panneaux ont une durée de vie de 30 ans,Les Allemands ont aussi pensé à leur recyclage.

La visite du quartier était agréable, car il y a beaucoup d'espaces verts et fleuris, de zones de jeux, de petits chemins pour traverser le quartier à pied sans danger pour les enfants ou les jeunes.

Après avoir visité les installations de chauffage de l'entreprise Müller, les élèves ont appris la notion de chaudière de Co generation qui permet de chauffer les batiments du quartier, puis la visite s'est terminée par l'accès à la salle solaire de l'école des apprentis Fehrenbach dans Fribourg, où un procédé de climatisation via des capteurs solaires à vide d'air a été mis en place.

Outre la philosophie totalement novatrice de ce concept d'écoquartier pour les élèves luxoviens, c'est surtout le mot de la fin prononcé par Jürgen, notre guide, qui marquera les esprits: l'Allemagne cherche de la main d'oeuvre qualifiée et un stage pour les élèves pourrait bien ouvrir les portes du sésame du marché de l'emploi dans une allemagne qui accueille volontiers les qualifications étrangères.

16.04.14 - Échec et mat

Echange linguistique et technologique sur la thématique des échecs entre le lycée Luxembourg de Vesoul et la Carl Schaefer Schule de Ludwigsburg en Allemagne

Fabrication d´un jeu d´échec géant en France et de jeux d´échecs individuels en Allemagne

je d'échec géantUn partenariat qui dure depuis 1996 entre les deux établissements, grâce au soutien du fond d’aide aux projets innovants des lycées (F.R.A.P.I.L.), de l’office franco-allemand pour la jeunesse (O.F.A.J.) et l’investissement des professeurs d’atelier et de langue, allemands et haut-saônois.
Six élèves de terminale structures métalliques et quatre élèves de la mention complémentaire soudage du lycée professionnel Luxembourg de Vesoul ont travaillé en binôme avec des élèves allemands, 12 apprentis de troisième année de la Carl Schaefer Schule de Ludwigsburg.
Ensemble, ils ont réalisé une présentation sur l’histoire des échecs et fabriqué un échiquier géant ainsi que des échiquiers individuels. L’échiquier géant prendra place dans la cour du lycée Luxembourg.

Principaux objectifs

  • Promouvoir la coopération européenne dans les écoles professionnelles
  • Préparer les jeunes à la vie adulte en vue des exigences de la société et des changements technologiques
  • Mettre en adéquation les compétences de formation avec les exigences des changements industriels en vue de promouvoir l’acquisition de qualifications flexibles pour développer le sens de l’autonomie
  • Faire prendre conscience aux élèves de la dimension européenne pour une meilleure connaissance des langues et des cultures au travers d’échanges. Ce travail de recherche et d’élaboration d’objectifs communs doit permettre une vision plus large de leur milieu éducatif. L’implication active dans un projet et la collaboration à distance doit développer chez les participants la notion de citoyenneté européenne.
  • jeu d'échecEncourager les relations entre les élèves par la multiplication des techniques de communication au niveau de l’Europe est essentielle pour sensibiliser élèves et formateurs aux différentes cultures et faciliter une meilleure compréhension des politiques de formation professionnelle des pays partenaires et promouvoir ainsi leur dimension européenne.
  • Apprendre aux élèves à s’adapter aux évolutions de leurs futurs métiers en structures métalliques et d’être capables de s’insérer dans le monde du travail. Il faut pour cela améliorer et mettre en place de nouvelles situations d’apprentissages. Ceci concerne la mise à jour des compétences et le développement plus efficace d’outils de formation et de mécanismes de transmission des connaissances.
  • Acquérir des savoirs et travailler en commun à distance avec les nouveaux outils de communications dans la formation professionnelle peut être utile dans les régions connaissant des lacunes de technicité de main d’œuvre comme la Haute Saône. Le face à face enseignants étudiants a une indéniable valeur intrinsèque mais il ne permet pas d’intégrer pleinement les progrès technologiques. Dès lors, un complément de formation ouvert sur les autres pays communautaires est nécessaire

Les principales disciplines concernées sont l’enseignement technique pour la partie technologique et la C.F.A.O. pour la partie préparation du travail pratique. Le dessin industriel pour la partie conception, dessins. Les collègues de langue, anglaise et allemande pour la communication linguistique et l’apprentissage des langues. En mettant l’accent sur ce travail interdisciplinaire, un des objectifs est d’améliorer la connaissance des cultures et des langues des pays partenaires.


Téléchargez la présentation complète du projet (pdf 3.1mo)

01.10.13 - Un stage de familiarisation au Lycée de Luxeuil Site Beauregard

Du 16 au 26 septembre, c’est au Lycée de Luxeuil les Bains Site Beauregard, puis au Collège Jacquard de Lure du 30 au 5 octobre que Moritz Kohl a fait un stage d’observation du système scolaire français en immersion.

 

Originaire d’Asperg, une commune de 13000 habitants dans le Baden Wurtemberg à proximité de Stuttgart ,sa ville est jumelée avec Lure depuis 46 ans et c’est dans ce cadre que ce séjour a pu avoir lieu. La ville a en effet toujours eu à cœur de permettre aux associations sportives, culturelles, aux pompiers… de réussir leurs échanges et d’étoffer leurs liens. Cette fois-ci la demande n’était pas commune ,on peut le dire, car il s’agissait d’une demande personnelle. Moritz a appris le français au Friedrich List Gymnasium d’Asperg. Il y a passé son bac et se destine au professorat dans les matières que sont le sport, les sciences politiques et le français. Ce qui a vraiment étonné les élèves, c’est la capacité de Moritz à s’intégrer aux différentes classes. Il y a occupé plusieurs fonctions : parfois élève en faisant les exercices, parfois assistant en présentant les particularités de la culture allemande. Ainsi les germanistes ont pu lui poser des questions sur le Turbo Abi , qui a profondément modifié le système scolaire allemand en raccourcissant leur cursus d’un an. Lui même a été un des premiers à en bénéficier. Pour lui c’était difficile, car les élèves de terminales et de premières se sont retrouvés dans les mêmes cours avec des sommes de travail très différentes. Il a fallu mettre les bouchées doubles ! « doppelt mehr arbeiten » Ce fut l’occasion aussi pour lui d’expliquer le système électoral allemand avec les différents partis politiques, puisque lors de son séjour, Angela Merkel  a été réélue. Selon les interventions, Moritz s’est exprimé soit dans sa langue maternelle, soit en français. Les journées ont été bien remplies également en dehors du Lycée de Luxeuil les Bains Site Beauregard, parce qu’il logeait dans une famille française, dont il a du prendre le rythme. Les enseignants ont tous accepté volontiers la présence de Moritz en cours : mathématiques, physiques, sport, anglais, français, atelier…. Les élèves ont souvent participé davantage pour montrer ce qu’ils savaient faire et un véritable échange a eu lieu. Dans les couloirs il n’était pas rare de voir les élèves d’autres classes s’arrêter pour lui parler, lui serrer la main ou lui demander de venir avec eux. Ces trois semaines en France , dont 2 au Lycée  de Luxeuil les Bains Site Beauregard auront été vraiment enrichissantes pour tous.

23.05.13 - La mobilité - un atout pour l’avenir : des apprentis français et allemands à la découverte du pays voisin 2013-2014

La Fondation Robert Bosch soutient des initiatives et des projets sélectionnés qui encouragent la mobilité dans la formation professionnelle entre l'Allemagne et la France.

Peuvent postuler à ce programme les acteurs de la formation professionnelle (lycée professionnelle, CFA etc…)

Le montant de la subvention allouée peut aller jusqu'à 5.000 €.

Les dossiers de candidature pour les projets destinés à être réalisés jusqu'à fin 2014 peuvent être déposés à tout moment jusqu'au 31 juillet 2014.

Pour en savoir plus : 

http://www.bosch-stiftung.de/content/language1/html/46372.asp

Irene Weinz
Téléphone +49 (0)711 460 84-160

irene.weinz@bosch-stiftung.de

Irene Pfefferle
Téléphone +49 (0)711 460 84-126

irene.pfefferle@bosch-stiftung.de

12.04.13 - Partenariat d’étudiants franco-allemands

La création d’un triporteur multifonction

 

Du 12 au 16 février 2012 à DOLE, puis du 25 au 29 mars 2012 à LAHR,24 étudiants français de BTS Conception de Produits Industriels et de BTS Design de Produits ont travaillé avec 35 étudiants allemands de la filière Conception Fabrication.

L’objectif de ces deux temps forts ?

Il s’agissait bien sûr de mettre en commun des ressources techniques (logiciels, plateaux techniques...), mais ce projet ambitieux avait pour but essentiel d’apprendre à travailler ensemble quand les langues, les habitudes, en un mot la culture sont différentes. Pour cela, des équipes franco-allemandes sont constituées avec une mission : présenter en fin d’échange un projet économiquement viable, ici un triporteur multifonction suite à la demande d’une société d’Annecy.

Ancré dans le réel, au cœur de la formation de ces étudiants, un tel projet ne peut se monter qu’avec la participation de partenaires, essentiellement la Région de Franche Comté et l’Office Franco-allemand de Jumelage (OFAJ) que nous remercions pour avoir partagé notre conception d’une formation ouverte sur l’Autre d’aujourd’hui qui sera peut-être le collègue de travail de demain.

12.04.13 - Effectuer un stage de qualification en Allemagne

Praxes, le nouveau programme de l’OFAJ

http://www.ofaj.org/sites/default/files/2012%20-%20SA%20Praxes-jeunes-Jugendliche%20F%2006_11_2012.pdf

Résultats 1 à 8 sur 43
Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Suivante >
Académie de Besançon, Région Franche-Comté, CGPME FC, MEDEF FC, CRCI FC
ADEAF, Office Franco-Allemand pour la Jeunesse, Robert Bosch Stiftung, AHK

Plan du site - Mentions légales